Investir de nos jours ….

Bonjour, je souhaite mettre en place cette catégorie, car je pense que c’est un véritable projet qui demande des conseils, des échanges d’idées….Faut-il acheter une maison ou un appartement ? Telle est la question ?

Pour une maison : je sais qui font compter le coût de la maison, ensuite les travaux, les frais : d’inspection par un spécialiste, de demande d’emprunt, d’expertise, honoraires du notaire/de l’avocat, de clôture de la transaction, rajustement d’intérêt, droit de mutation (la plupart des provinces perçoivent une taxe unique aussi appelée « taxe de bienvenue » s’élevant à un certain pourcentage du prix d’achat de la maison), assurance habitation, déménagement, d’installation dans votre nouvelle maison (achat d’équipements, déco….) et autre frais.

Acheter un terrain à batir : Pour trouver le terrain à bâtir et pour construire votre future maison, il faut prendre quelques précautions d’usage, avant d’acheter le terrain à savoir : qu’ il faut d’abord que vous vous assuriez de la viabilité de ce terrain, c’est à dire, sur toutes les possibilités que vous aurez sur les raccordements de tous les réseaux , accès à la route, fourniture de l’eau, de l’électricité, du téléphone, éventuellement du gaz et del’assainissement. Il faut aussi demander un certificat d’urbanisme(en mairie ou à la Direction Départementale de l’Equipement) (DDE). Il faut à cet effet, demander aux organismes prestataires de ces futurs raccordements, le coût des travaux à réaliser, que ce soit France Télécom, EDF-GDF, DDE etc…). Il faut aussi savoir que quand un terrain à bâtir, fait l’objet d’une vente faite par un professionnel (notaire, agence immobilière, particulier), le vendeur doit vous garantir la constructibilité, et il sera tenu d’agir pour cela en tenant compte des règles d’urbanisme générales et locales. Si vous voulez acheter un terrain à bâtir, renseignez vous préalablement et très sérieusement sur l’état et sur la qualité du sol et du sous-sol et aussi si le terrain en question se trouve en zone à risques, consulter pour cela, le plan de prévention des risques prévisibles (glissements de terrain, avalanches, inondations etc..) ou si il se trouve en secteur sauvegardé (vous ne pourriez pas construire votre maison dans le style que vous voulez, (secteur classé historique etc…) aller aussi consulter le POS (plan d’occupation des sols) et les PLU (plans locaux d’urbanisme). Dès que toutes les vérifications sont faites, vous pouvez signer, la promesse de vente ou le compromis de vente, vous avez ensuite encore 7 jours de réflexion pour revenir éventuellement sur votre décision. Si tel était le cas, il faut signifier votre décision par lettre recommandée avec accusé de réception pour vous dégager des obligations inhérentes à votre signature, apposée sur le compromis ou promesse de vente. Puis ensuite, si vous achetez, arrivera l’acte de vente définitif qui sera quant à lui, signé chez un notaire en présence du vendeur et de l’acheteur. Bon achat de terrain pour bâtir votre future maison.

Pour un appartement

Quelles sont les obligations du propriétaire lors de la régularisation annuelle des charges ?
Investir de nos jours .... dans Immobilier blank
Les charges locatives sont limitativement énumérées en annexe du décret n° 87-713du 26 août 1987. Elles sont définies par l’article 23 de la loi du 6 juillet 1989 et doivent être déterminées sur une base réelle (arrêt de la cour de cassation du 20 décembre 1995).Aussi, le locataire peut-il exiger de son bailleur les justificatifs de ces charges à l’occasion de leur régularisation annuelle. La loi prévoit leur mise à disposition des locataires dans le mois qui suit l’envoie du décompte annuel (article 23 de la loi du 6 juillet 1989).

Par ailleurs, c’est le bailleur qui maîtrise les dépenses afférentes à l’entretien de l’immeuble et qui donne lieu à la récupération sur le locataires des charges concernées. Il est tenu “ d’entretenir les locaux en état de servir à l’usage prévu par le contrat et d’y faire toutes les réparations, autres que locatives, nécessaires au maintien en état et à l’entretien normal des locaux loués ” (article 6 c) de la loi du 6 juillet 1989).

Des lois qui peut faciliter les projets :

L’investissement Loi de Robien : devenez Propriétaire d’un bien immobilier avec 0 Euros d’apport
vous fait bénéficier d’une réduction d’impôt.
La loi de Robien consiste à investir dans un logement neuf à but locatif et à s’engager à le louer pendant 9 ans en vue de bénéficier d’une forte réduction d’impôt.
Vous pouvez investir en loi de ROBIEN nouvelle formule qui vous fera bénéficier d’un amortissement de 50% du montant du bien.
L’engagement de location reste inchangé : 9 ans.

robien_graph01 dans Immobilier A qui s’adresse le dispositif loi de Robien ?
Ce dispositif s’adresse à toutes les personnes seules ou en couple souhaitant réduire leurs impôts et se constituer avec un effort d’épargne très minime (taux d’intérêt aux plus bas) un capital et un complément de revenus.

La loi GIRADIN vous permet d’utiliser l’argent de vos impôts pour devenir propriétaire d’un bien immobilier dans les DOM-TOM. En vigueur depuis juillet 2003, elle est le résultat des améliorations portées depuis 1986 par les différents gouvernements qui se sont succédés.Investisseurs concernés : Les particuliers qui investissent dans un logement situé dans les DOM-TOM et destiné à la mise en place d’un locataire à titre de résidence principale.

Obligation : de location en nu à titre de résidence principale : pendant 5 ans en secteur libre / pendant 6 ans en secteur intermédiaire

Plafond de réduction : La réduction d’impôt est plafonnée à 1 866 € HT/m² (2025 € TTC – taux de TVA à 8,50%) pour l’ensemble des collectivités, et ce qu’il s’agisse d’un logement destiné à la location ou à usage personnel. Le locataire ne doit pas être rattaché au foyer fiscal de l’investisseur.

Réduction d’impôt : Elle est pratiquée, pour la première fois, sur l’impôt correspondant au revenu de l’année d’achèvement de l’immeuble ou de l’année d’acquisition si elle est postérieur Ex  : Soit un logement de 72 m² vendu 189 000 € « acte en mains »

Quel est le montant de réduction d’impôt ? 72m² × 2025 € TTC/m² = 145 800 € de base de réduction. Secteur libre : 145 800€ × 40% = 58 320€ de réduction d’impôt sur 5 ans. (soit 11 664 €/an pendant 5 ans). Secteur intermédiaire : 145 800 x 50%= 72 900€ de réduction d’impôt sur 5 ans (soit 14 580€ /an pendant 5 ans)

L’idéal est de garder le bien à l’issue de la période de 6 ans pour le louer de façon saisonnière avec des loyers sensiblement plus élevés et de pouvoir en profiter par intermittence. Ces endroits sont toujours situés dans les endroits les plus huppés des départements et territoires d’Outre-mer ; la plupart du temps avec vue sur la mer…

   

A qui s’adresse le dispositif loi Girardin  ?
Ce dispositif s’adresse plus particulièrement à toutes les personnes seules ou en couple payant plus de 10 000 euros d’impôts par an et souhaitant réduire très substantiellement leurs impôts.

Publié dans : Immobilier |le 12 novembre, 2006 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

crea10doigts |
Carte Blanche |
Vive la vida buena |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ImMANEnce
| La danse des petites nouvel...
| les aventures de la chauve ...